langage

LANGAGE

 

Accueil 
sante 
langage 
races 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langage Olfactif :

 

 

 

 

2 chats jouant (celui de gauche étant en position de soumission)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chat en position défensive

 

 

 

 

 

 

 

 

Langage Oral :

 

 

 

Chat pas content!!

 

 

Langage Corporel :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fixe une proie, attentif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Langage

-Il existe, pour nous, plusieurs manières de communiquer, vous allez voir que pour le chat, c'est idem...

 

                                  

 

 

L'odorat est un sens primordial pour le chat. Nous allons voir les 3 rôles principaux que le "nez" joue dans leur comportement.

 

  • Rôle Alimentaire :

Le chat hume souvent sa gamelle, cela lui permet de connaitre la qualité de sa nourriture (essayez de lui faire avaler une patée pas très fraiche, bon courage!!). D'où la difficulté de dissimuler les compimés médicamenteux dans ses aliments. Une des solutions consiste à écraser les comprimés et bien les mélanger dans la gamelle.

 

  • Rôle Sexuel :

Le mâle (non castré) se sert du marquage urinaire, qu'il projette lors de ses déplacements, afin d'attirer les femelles lorsque ces dernières sont en chaleur. Cette odeur est généralement très forte !!

La femelle pratique également le marquage durant la pèriode des amours, mais cela est beaucoup plus rare.

 

 

  • Rôle Social:

Le marquage urinaire a aussi un rôle social. En effet, nous pouvons voir notre compagnon uriner sur les arbres, les roues de voiture ou les panneaux; ce qui indique aux autres chats qu'ils sont entrés sur son territoire. Car tout chat (qu'il soit sédentaire ou non) a besoin d'un territoire à lui, même de taille réduite.

Pour les mêmes raisons, notre ami appose aussi ses griffures sur les objets présent dans son territoire( aussi bien un tronc d'arbre que votre canapé en cuir!!). On dit alors que le chat "fait ses griffes", or cette expression est erronée (le chat n'a pas besoin de tailler ses griffes),  la raison principale est donc le marquage visuel auprès des autres chats.

A noter qu'il est possible de couper règulièrement les griffes de votre compagnon (uniquement sur les pattes avant), mais je vous conseil de demander la 1ère fois conseil à votre vétérinaire. De plus, il faudra renouveler l'opération toute les 3 semaines( eh oui, ça repousse vite!).

 

Comme nous venons de le voir, notre minou se sert de son museau pour communiquer, ce qui ne lui interdit pas (bien au contraire!) de "parler" pour se faire comprendre.

Bien entendu, le premier son venant à l'esprit est le ronronnement. Ce petit son, établi par les contractions des muscles du larynx et du diaphragme, ne se déclenche qu'en présence d'une tierce personne (humaine ou animal).

Ce ronronnement est principalement un signe de plaisirs, de détente (c'est un peu le "sourire humain") mais pas uniquement. En effet, l'animal ronronne parfois lorsqu'il est malade, accidenté ou lorsque la femelle met bas.

Le miaulement, quand à lui, se décline en plusieurs catégories. Le miaulement aigu lors de situation d'affrontement ou de chaleur.Le petit miaulement à peine audible, lorsque le chat réclame son calin, ou bien encore le miaulement plus grave et plus fort lorsqu'il a faim.

De toute façon, c'est au fil du temps que la communication, entre votre chat et vous, passera le mieux;où le type de miaulement et de comportement vous feront connaitre ses désirs (manger, sortir, calin,...)

 

Souvent jumelé avec le miaulement, nous allons voir que le chat utilise plusieurs parties de son corps afin de communiquer.

Ainsi:

  • Le regard :           

Le chat a un regard très expressif. Très sensible à la lumière, ses pupilles se dilatent ou non suivant l'intensité de la lumière.

De plus, lorsqu'il ouvre ses pupilles en grand , cela peut indiquer qu'il est dans une attitude  calme, de trnaquilité, ou bien à fixer une proie, lors de la chasse.

En revanche si ses pupilles se dilatent, cela indique que notre compagnon adopte une attitude défensive face à un élément extèrieur, présent sur son territoire par exemple.

Un petit exercice à essayer avec votre animal: mettez vous devant lui (lorsqu'il est au calme), fixez le dans les yeux tout en clignant doucement les paupières, vous le verrez alors vous "répondre" de la même manière (ça marche je l'ai déjà fait!)

 

  • les oreilles :

Lorsque le chat est apaisé, ses oreilles sont droites et bougent au moindre bruit aux alentours (car le chat est d'une curiosité maladive!).

Par contre, lorsqu'il est effrayé ou en position d'attaque, ses oreilles sont couchées en arrière le long de son crâne, on dirait presque dans ces moments là, qu'il n'en a plus, tellement elles sont plaquées.

 

  • la queue :                                     

C'est un élément essentiel pour l'équilibre du chat, lorsqu'il saute d'un muret par exemple. Mais sa queue peut trahir ses pensées.

Ainsi:

-queue haute: signe de salut, "je suis là", je marche tranquillement.

-queue basse et l'agite: est en train de chasser, prêt à fondre sur sa proie

-queue agitée lentement de gauche à droite : posture de méfiance.

-queue qui tape contre le sol nerveusement: signe de défense, de peur ou d'attaque.

 

  • le pelage :        

Lorsque le chat a le poil hérissé, c'est pas bon signe; il ya 2 étapes

Hérissé uniquement sur le dos : chat est menaçant, essayant de se faire plus gros pour impressionner l'autre.

Hérissé sur tout le corps: chat effrayé, prêt à prendre la fuite.

 

Pour conclure sur le langage du chat, nous pouvons voir que le chat à de multiples moyens de se faire comprendre auprès de ses semblables mais aussi par l'homme; donc, c'est à nous  d'être à l'écoute et de bien observer notre compagnon afin de mieux le comprendre.

 

haut de page

Copyright (c) 2005 Daudia. Tous droits réservés